CPIE Pays de Morlaix Trégor

Accueil > Ancien Site > Base du Douron > Accompagnement de projets > Agenda 21 scolaires > Comment mettre en oeuvre un Agenda 21 d’√©tablissement scolaire (...)

Comment mettre en oeuvre un Agenda 21 d’√©tablissement scolaire ?

mardi 13 février 2007

L’Agenda 21 d√©signe √ la fois le projet d’√©tablissement pour le d√©veloppement durable et les plans d’actions successifs qui vont le concr√©tiser.

1. Impulser la démarche

- Donner du sens au projet d’√©tablissement.

- Identifier toutes les cat√©gories d’acteurs √ associer au futur plan d’actions.

- Mobiliser les financements.

L’Agenda 21 peut √™tre propos√© par divers acteurs.
Pour lui donner le poids n√©cessaire aupr√®s des √©l√®ves et de la communaut√©, l’initiative doit √™tre port√©e par le chef d’√©tablissement et partag√©e par l’ensemble de la communaut√© scolaire.
L’engagement dans la d√©marche fera l’objet d’une information dans l’√©tablissement et dans la commune. D’une mani√®re g√©n√©rale, l’information et la communication sont indispensables √ chaque √©tape de l’Agenda 21. Apportant √ tous le m√™me niveau d’information, la communication vise √ transmettre le go√ »t de d√©battre et d’agir.

Des partenaires et des programmes peuvent accompagner financi√®rement l’Agenda 21 scolaire, soit dans le cadre du projet global, soit pour des actions ponctuelles. Si la mise en œuvre de l’Agenda 21 a un co√ »t, elle permet aussi rapidement des √©conomies (consommations d’eau, d’√©lectricit√©, de chauffage, de papier…).

2. Organiser le pilotage

- Constituer un comité de pilotage.

L’Agenda 21 est conduit par un comit√© de pilotage qui coordonne la d√©marche, l’anime avec les acteurs et les partenaires et pr√©pare les d√©cisions √ soumettre au Conseil d’Etablissement..
Il est id√©alement pr√©sid√© par le chef d’√©tablissement.
Le comit√© de pilotage sera anim√© par un ¬« pilote ¬ » ou un ¬« groupe pilote ¬ » qui coordonnera les actions et veillera √ l’avancement des diff√©rentes √©tapes.
Le comit√© de pilotage s’assure que les principes et les enjeux de l’Agenda 21 Scolaire sont pris en compte.

- Dynamiser les initiatives existantes.

L’Agenda 21 n’est pas √ consid√©rer comme une action isol√©e au sein de l’√©tablissement. C’est un changement de regard sur les actions entreprises dans le cadre du projet d’√©tablissement, en les reconsid√©rant sous un autre angle. C’est une mise en coh√©rence de ce qui se fait d√©j√ et de ce qui est √ venir.
L’Agenda 21 permet de faire le point sur ce qui est en cours, sur ce qui est √ retenir, √ optimiser, √ d√©velopper. Chaque action trouve alors sa place au sein d’un projet global qui lui donne du sens.

3. Réaliser le diagnostic partagé

Le r√īle essentiel du diagnostic est de mettre en √©vidence les axes de progr√®s √ investir afin de concevoir le projet d’Agenda 21.
Il s’agit avant de s’engager dans la d√©marche d’√™tre inform√© sur la r√©alit√© de l’√©tablissement, sur ses impacts environnementaux et sociaux, sur ses points forts et ses points faibles, sur les dispositifs d√©j√ mis en place et leur efficacit√©… Ces informations doivent √™tre partag√©es par tous les acteurs de l’Agenda 21.

- L’√©tat des lieux.
Il s’agit de recueillir des donn√©es quantitatives et qualitatives issues d’investigations men√©es par l’ensemble des acteurs de l’√©tablissement, pour constituer un √©tat des lieux de l’impact de l’√©tablissement et permettre √ chacun de comprendre son environnement.

- Le diagnostic du vécu et des attentes.
Apr√®s diffusion d’une synth√®se de l’√©tat des lieux, il est important de consulter les acteurs de l’√©tablissement √ la fois sur les enjeux prioritaires et sur le projet Agenda 21. Cette partie du diagnostic vise √ amener les acteurs √ r√©fl√©chir et √ s’exprimer sur le projet ; et √ √©valuer les capacit√©s de mobilisations des acteurs.

4. D√©finir les axes de progr√®s et r√©diger l’Agenda 21

Choisir des axes de progr√®s, c’est identifier les enjeux prioritaires de d√©veloppement durable et d√©finir les objectifs op√©rationnels et p√©dagogiques pour faire vivre l’Agenda 21 au sein de l’√©tablissement.
Gr√Ęce au diagnostic, le comit√© de pilotage dispose d’informations n√©cessaires pour animer la concertation, indispensables pour choisir les axes √ investir. Il veillera √ donner une dimension concr√®te √ cette concertation, elle doit aboutir √ la r√©daction de l’Agenda 21.

5. Elaborer et mettre en œuvre le premier plan d’actions

Il s’agit de d√©finir la dur√©e du plan d’actions ; de choisir les actions prioritaires √ mettre en œuvre et mobiliser les partenaires utiles pour leur r√©alisation ; d’organiser les travaux (constitution de groupes de travail…) ; de s√©lectionner des indicateurs d’objectifs et de r√©sultats ; de concevoir les fiches actions ; de r√©diger, diffuser et mettre en œuvre le plan d’actions.

Ce n’est pas la quantit√© des actions √ mettre en œuvre qui prime, mais leur capacit√© √ mobiliser les √©l√®ves et √ donner des r√©sultats positifs et visibles.

6. Evaluer la pertinence des axes et les r√©sultats du plan d’actions

L’√©valuation r√©pond √ l’objectif de transparence de la conduite de l’Agenda 21. Il s’agit d’informer tous les acteurs et partenaires des r√©sultats acquis et de conduire une r√©flexion sur l’efficacit√© de la d√©marche, apportant ainsi les conditions d’une am√©lioration continue de l’action collective.

Les diff√©rentes √©tapes de la d√©marche d’Agenda 21 Scolaire sont men√©es dans un processus permanent de participation, de concertation et d’√©valuation.