CPIE Pays de Morlaix Trégor

Accueil > ULAMiR-CPIE Pays de Morlaix-Trégor > Accompagnement des territoires > Biodiversité > Projet INRA > La Trame Verte et Bleue

La Trame Verte et Bleue

jeudi 10 novembre 2016

La Trame Verte et Bleue (TVB), qu’est-ce que c’est ?
- Un projet-phare du Grenelle de l’Environnement.
- un outil de prĂ©servation de la biodiversitĂ© visant Ă intĂ©grer les enjeux de maintien et de renforcement de la fonctionnalitĂ© des milieux naturels dans les outils de planification et les projets d’amĂ©nagement.

Elle vise ainsi Ă freiner l’Ă©rosion de la biodiversitĂ© par la prĂ©servation et la remise en bon Ă©tat des continuitĂ©s Ă©cologiques, afin que les populations d’espèces animales et vĂ©gĂ©tales puissent se dĂ©placer et accomplir leur cycle de vie (alimentation, reproduction, repos...) dans des conditions favorables.

La Trame verte et bleue prend en compte le fonctionnement Ă©cologique des espaces et des espèces dans l’amĂ©nagement du territoire, en s’appuyant en particulier sur la biodiversitĂ© ordinaire.

- Un outil d’amĂ©nagement du territoire

La prise en compte des continuités écologiques identifiées dans les Schémas Régionaux de Cohérence Écologique (SRCE) au niveau local, permet de mieux intégrer les enjeux de biodiversité dans les projets de territoire.
Elle permet Ă©galement d’atteindre des objectifs sociaux et Ă©conomiques :
- par le maintien de services rendus par la biodiversitĂ© (production de bois Ă©nergie, pollinisation, bĂ©nĂ©fices pour l’agriculture, amĂ©lioration de la qualitĂ© des eaux, rĂ©gulation des crues...)
- par la mise en valeur paysagère et culturelle des espaces qui la composent (amĂ©lioration du cadre de vie, accueil d’activitĂ©s de loisirs...),
- par les interventions humaines qu’elle implique sur le territoire (ingĂ©nierie territoriale, mise en valeur, gestion et entretien des espaces naturels, etc.)

Les Objectifs de la Trame Verte et Bleue (TVB) sont :

- Diminuer la fragmentation et la vulnĂ©rabilitĂ© des habitats naturels d’espèces et prendre en compte leurs dĂ©placements dans le contexte du changement climatique.
- Identifier, prĂ©server et relier les espaces importants pour la prĂ©servation de la biodiversitĂ© par des corridors Ă©cologiques.
- Mettre en œuvre les objectifs de qualitĂ© et de quantitĂ© des eaux que fixent les schĂ©mas directeurs d’amĂ©nagement et de gestion des eaux.
- Prendre en compte la biologie des espèces sauvages.
- Faciliter les Ă©changes gĂ©nĂ©tiques nĂ©cessaires Ă la survie des espèces de la faune et de la flore sauvages.
- AmĂ©liorer la qualitĂ© et la diversitĂ© des paysages.
- Contribuer Ă l’Ă©tat de conservation favorable des habitats naturels et des espèces et au bon Ă©tat Ă©cologique des masses d’eau.
- Permettre aux espèces animales et vĂ©gĂ©tales dont la prĂ©servation ou la remise en bon Ă©tat constitue un enjeu national ou rĂ©gional de se dĂ©placer pour assurer leur cycle de vie et favoriser leur capacitĂ© d’adaptation.

Source : DREAL Bretagne, RCT - Initiatives Durables

Identifier la trame verte et bleue d’un territoire et l’inscrire dans les projets et documents d’amĂ©nagement, c’est :
- Favoriser un dĂ©veloppement du territoire Ă©vitant une destruction et une fragmentation supplĂ©mentaire (et parfois irrĂ©mĂ©diable) de l’espace.
- Restituer le territoire dans une Ă©chelle plus large et dĂ©velopper la solidaritĂ© entre les territoires.
- PrĂ©server la biodiversitĂ© ainsi que ses capacitĂ©s d’Ă©volution et d’adaptation (en rĂ©ponse par exemple aux changements climatiques).

RĂ©pondant Ă une ambition novatrice, la trame verte et bleue constitue ainsi l’infrastructure naturelle du territoire, Ă partir de laquelle doit s’inventer un amĂ©nagement durable basĂ© sur une organisation Ă©conome de l’espace.