CPIE Pays de Morlaix Trégor

Accueil > Ancien Site > Base du Douron > Biodiversité > Chouette Chevêche

Chouette Chevêche

lundi 2 avril 2012

Chouette Chevêche

Ordre : Strigiformes

Famille : Strigidés

Taille : 21 à 23 cm

Envergure : 50 à 56 cm

Poids : 140 à 200g

Longévité : 16 ans

La chouette chevêche est une petite chouette aux plumage claire striés de brun sur le dessous et gris-brun tachetées de blanc sur le dessus. Sa queue est brune, barrée de fines lignes constituées de taches blanches.
Sa tête est plate et ronde, de couleur brune, finement striée de gris pâle. La face est marquée par des yeux sont jaunes avec un sourcil blanc évident et par zones foncées sous les yeux. Son bec est verdâtre.
Les pattes et les doigts sont emplumés, couverts de plumes chamois clair.

Le cri de la chevêche d’Athéna est un "werro" retentissant et criard, tandis que son chant est un miaulement net et clair.
Elle vit dans des zones plates ou vallonnées de toutes sortes, les zones agricoles, les paysages avec des arbres dispersés, des terrains ouverts traversés de talus, murs de pierres ou pentes rocheuses. On les trouve aussi dans les vergers, les ruines, les villages, le semi-désert ou le désert.

La chevêche d’Athéna a un vol très ondulant, avec de rapides battements alternés avec les ailes closes, sur de longues distances. Quand elle poursuit une proie, le vol est plus direct.
Elle est active de jour comme de nuit, mais elle chasse plutôt la nuit, à l’aube et au crépuscule. Pendant le jour, elle est souvent perchée à découvert sur des pylônes ou des arbres. Ses proies les plus fréquentes sont des invertébrés, de petits mammifères et des oiseaux, ainsi que des amphibiens.
Elle a des serres puissantes, et est capable d’empoigner des petits mammifères et oiseaux de sa propre taille. Quand elle chasse, elle effectue un vol rapide et direct, et se laisse tomber sur sa proie pour la capturer. Elle l’emporte ensuite dans une cavité d’arbre pour la dévorer.
Elle rejette de petites pelotes depuis son perchoir favori, dortoir ou nid. Ces pelotes ovales s’accumulent sur le sol, sous ces perchoirs.

Le nid de la chevêche d’Athéna peut être situé sur le sol dans un terrier, ou dans un trou dans un arbre, dans la roche ou dans un immeuble. Le même site est utilisé année après année.
La femelle pond 3 à 5 oeufs lisses et blancs vers fin avril. L’incubation démarre habituellement avec le premier oeuf pondu, mais parfois, la femelle attend que sa couvée soit complète. L’incubation dure environ 28 à 29 jours, assurée par la femelle qui est nourrie par le mâle. À leur naissance, les poussins sont incapables de se nourrir et de se déplacer seuls. Ils sont nourris par les deux parents, mais c’est le mâle qui produit la nourriture pendant les deux premières semaines pour la famille entière. Les jeunes quittent le nid au bout de 35 jours, et les parents les nourrissent encore pendant quelques temps. Ils deviennent indépendants au bout de 9 ou 10 semaines.

Les populations de chevêches d’Athéna ont décliné dans les années 1960, à cause de l’usage des pesticides. Depuis que ces produits ont été bannis, cette espèce à des populations stables.
Les changements dans leur habitat, la perte des vieilles haies d’arbres et les hivers sévères ont également pris part au déclin de l’espèce.

En savoir plus :
LPO